Comment rompre un contrat freelance ?

Rompre un contrat avec un employé n’est pas une tâche aussi simple. Surtout quand c’est un plaisir de travailler avec eux. Plus la période de travail avec eux est longue, plus c’est difficile. Cependant, il y aura des moments où il faut dire au revoir à un client pour maintenir la croissance de son activité de freelance. Et pour cela, ces conseils sont utiles.

Prévenir à l’avance

Il ne serait pas bien de se lever d’un jour à l’autre pour annoncer la fin d’un contrat à son collaborateur. Il est nécessaire de l’annoncer d’avance. Il faut entamer la communication à un moment calme pour contrôler le ton. Ou encore, s’il y a d’autres alternatives, il est possible de les proposer au client.

A découvrir également : Démission salarié : les conditions pour démissionner d'un CDI ?

Dire au revoir par e-mail

Quand on a toujours communiqué par courrier électronique avec son client, il est également possible de résilier le contrat par courrier électronique. Cependant, c’est la manière la plus vulgaire de le faire. Il faut faire comprendre au client qu’on n’a vraiment pas d’autre choix que d’arrêter de travailler avec lui. Avec un peu de chance, il est possible de quitter la relation avec le client en bons termes. Alors il ne faut pas oublier de lui demander son expérience de travail avec soi.

Dire au revoir au client par téléphone ou en personne

Si le travail avec le client date d’une période plus ou moins longue, il faut éviter de l’informer par courrier que vous arrêtez la collaboration avec lui. Il faut passer au bureau du client ou prendre le téléphone pour l’appeler. Il est également possible de programmer un appel vidéo quand c’est impossible de se rencontrer physiquement. En effet, c’est une méthode plus professionnelle d’informer le client de la résiliation du contrat. Cette approche aide à converser avec un ton agréable et empathique. C’est aussi un bon moyen de minimiser le ressentiment du client avant d’envoyer la lettre de rupture ou de résiliation.

A découvrir également : Devenir conseiller en évolution professionnelle : la formation à suivre

Lettre de fin de contrat de freelance

Pour rendre la chose plus officielle, il est également possible d’informer le client par écrit au moyen d’une lettre de résiliation. La résiliation d’un contrat de freelance pose de nombreux problèmes. En fait, chaque cas et chaque client est différent. Il faut alors veiller à bien lire le contrat. Il se peut qu’on n’ait pas lu l’intégralité du contrat au moment où on l’avait signé. Cependant, il est obligatoire de le faire quand on envisage de le résilier. Il faut lire le contrat dans son intégralité, en prêtant une attention particulière aux clauses relatives à la résiliation. De même que toute autre section faisant référence à la fin de la relation de travail. En cas de doute, il faut demander un avis juridique.