Démission salarié : les conditions pour démissionner d’un CDI ?

Parmi les types de contrats qui lient un employeur et un salarié, le CDI est sans doute le plus complexe. En effet, sa signature est celle qui génère le plus de droits et de devoirs pour les parties. Dans cet article, nous ferons le point sur les conditions de validité de la démission d’un salarié en CDI.

Qu’est-ce qu’un contrat à durée indéterminée ?

La définition du contrat à durée indéterminée est un contrat qui n’expire pas. Contrairement aux contrats à durée déterminée ou aux contrats occasionnels.

A lire aussi : Devenir conseiller en évolution professionnelle : la formation à suivre

Mais, qui reste valable jusqu’à ce que l’employeur ou l’employé choisisse de mettre fin à la relation. On les appelle aussi souvent des contrats à durée permanente.

Certains employés permanents peuvent recevoir des contrats valables pour un, trois ou cinq ans, mais avec l’espoir qu’ils seront renouvelés.

A lire aussi : Comment faire un CV simple exemple ?

Les employeurs ont tendance à investir leurs ressources dans leurs employés permanents en recrutant activement les meilleurs talents.

Puis en les formant et en les intégrant dans la communauté et en leur offrant des avantages substantiels. Les employés permanents à temps plein travaillent entre 35 et 40 heures par semaine.

Tandis que les employés à temps partiel ayant un contrat permanent à temps partiel travaillent moins de 35 heures.

Les avantages d’un contrat de travail permanent

Il y a plusieurs avantages à opter pour un contrat de travail permanent, dont certains sont énumérés ci-dessous :

  • L’employé bénéficie de la sécurité et de la certitude de l’emploi ;
  • Un contrat de travail contient des informations détaillées sur le rôle, la désignation, etc.
  • L’employé permanent bénéficie d’avantages tels que des polices d’assurance maladie, accident, décès, dentaire, vie, etc.
  • Les prestations de retraite constituent un autre avantage de l’emploi permanent.

En outre, la progression dans l’emploi est également une assurance qui accompagne le contrat de travail permanent. L’employé bénéficie d’une certaine augmentation minimale, qui est : mentionnée dans le contrat de travail.

Comment mettre fin à un CDI ?

Si vous voulez quitter votre emploi, vous devez normalement donner un préavis à votre employeur. C’est ce que l’on appelle le délai de préavis. Consultez votre contrat pour connaître le délai de préavis que vous devez respecter.

Si vous travaillez depuis moins d’un mois, vous ne devez pas donner de préavis. Ceci sauf si le contrat ou les conditions générales l’exigent.

Si vous êtes employé depuis plus d’un mois, vous devez donner un préavis d’au moins une semaine. Il est préférable de démissionner par écrit, afin qu’il n’y ait pas de débat sur le moment où vous l’avez fait. Envoyez une lettre ou un courriel indiquant :

  • la durée du préavis que vous donnez ;
  • la date prévue de votre dernier jour de travail.

Vous pouvez donner un préavis plus long que ce que prévoit votre contrat, si vous le souhaitez. En effet, votre employeur ne peut pas vous faire partir plus tôt. S’il vous fait partir plus tôt, cela compte comme un licenciement.

Vous devez vérifier si vous pouvez prétendre à un licenciement abusif. Votre période de préavis commence le jour suivant votre démission. Ainsi, si vous donnez un préavis d’une semaine le lundi, votre dernier jour de travail sera le lundi suivant.