Quelles sont vos plus importantes réalisations professionnelles ?

Au cours d’un entretien d’embauche, de nombreuses questions vous seront posées. Ces questions portent généralement sur vos expériences passées dans les différents postes que vous avez occupés. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils sur la manière d’aborder la question de vos réalisations professionnelles les plus importantes.

Devez-vous énumérer vos réalisations sur votre CV ?

C’est définitivement recommandé si vous voulez augmenter vos chances. Cela demande peu d’efforts, mais peut vous donner un énorme avantage concurrentiel sur les autres candidats. Vous pouvez prétendre n’importe quoi, de manière abstraite, sur votre CV. Par conséquent, avec les réalisations, montrez concrètement ce que vous avez accompli dans votre carrière. Cela donne une meilleure idée de qui vous êtes et de vos performances chez votre employeur précédent.

A lire également : Voici comment réussir sa réorientation professionnelle

N’oubliez pas que la plupart des employeurs sont simplement intéressés par ce que vous pouvez faire pour eux. Mentionner vos réalisations est une façon très pratique de le montrer ! Ce que la plupart des gens oublient, c’est qu’ils ne mentionnent pas leurs réalisations parce qu’ils pensent qu’elles n’apportent rien. Par exemple, un simple emploi. Mais dans la pratique, vous pouvez mettre en avant des réalisations importantes dans chaque poste. Réfléchissez donc bien à cela.

Quels sont les bons exemples de réalisations que vous pouvez utiliser ?

Cela dépend de l’offre d’emploi et/ou du poste. Avec les performances, il est important de montrer votre valeur ajoutée à l’entreprise.

A découvrir également : Comment recruter des développeurs ?

Prenons un exemple concret. Les entreprises commerciales sont intéressées par l’augmentation d’éléments tels que : les ventes, la satisfaction des clients, etc. Si vous avez contribué à augmenter les ventes dans votre poste précédent, il est crucial de le mentionner.

  • « Contribuer à la mise en place des flux de communication pour les nouveaux clients. Cela a augmenté la satisfaction globale des clients de 20%. »
  • « A dirigé le projet de création d’un département à l’étranger. »
  • « A obtenu une augmentation de 15% du NPS avec les clients, initialement lors du dépôt d’une réclamation. »
  • « Obtenu une valeur moyenne de commande supérieure de 35% à celle des autres gestionnaires de compte. Cela grâce à de superbes compétences en matière de vente incitative et de vente croisée. »
  • « A lancé un programme de fidélisation des clients, ce qui a entraîné une augmentation de 70% du taux de fidélisation. »
  • « Réengagé un ancien client du top 10 qui avait signé avec un concurrent. »
  • « Développement d’un nouveau parcours client, augmentant le taux de conversion moyen de 15%. »

Conseil : Ne mettez pas de chiffres absolus, mais des pourcentages. De cette façon, l’employeur se fait une meilleure idée, car les chiffres absolus sont relatifs.